Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Phr 90

  • : PHR 90
  • PHR 90
  • : Actualité politique du Territoire de Belfort Cantonales 2011 Vie municipale
  • Contact

Texte libre

Le Radicalisme

Le Radicalisme est le plus ancien courant politique du pays : près de 160 ans. S'il connaît une telle longévité, c'est sans doute parce qu'il porte en lui une jeunesse sans cesse renouvelée. Ce n'est pas le moindre des paradoxes du radicalisme que de démontrer sa vigueur par le fait même de son grand âge.

Ses grands principes

Equilibre entre Libertés individuelles et Solidarité nationale :

  • La Laïcité garantit à chacun une liberté de choix dans le respect des autres.
  • La Solidarité, garante d'équité sociale, crée une société véritablement active et responsable.
  • L'Humanisme mise sur le développement des qualités essentielles de l'être humain.
  • La Tolérance, garante de justice, permet d'accepter les différences conformes à la loi républicaine.
  • L'Universalisme affirme que tous les peuples doivent être représentés dans la conduite des affaires du monde.

 

        
ADRESSE DEPARTEMENTALE DE
 PHR90
    Maison du Peuple
    90000  BELFORT 

Texte libre

    Le renouveau du radicalisme de gauche, c'est à l'époque des Présidentielles de 2007.

    Christian Leblanc et Gabrielle Domin prennent contact avec d'anciens adhérents. Ils s'engagent aux municipales sur la liste socialiste menée par Bruno Kern. Aux deuxième tour, Christian Leblanc rejoint la liste d'union menée par Etienne Butzbach, UNIS POUR BELFORT.

    Le PRG du Territoire de Belfort se reconstruit. Christian Leblanc y accueille Saïd Meftah dont la personnalité a joué un rôle aux municipales de Valdoie. Puis il incite Alain Dreyfus-Schmdt à les rejoindre, car il pense que la personnalité du fils de Michel gêne certains adhérents socialistes.

   Malheureusement, le Cercle radical de Valdoie n'évolue pas et perd même un adhérent; Alain Dreyfus-Schmidt n'apporte aucune contribution au PRG

   En 2011, la fédération envisage de présenter 5 candidats aux cantonales. Christian Leblanc cède la candidature d'Offemont qui lui avait été attribuée à un nouveau venu, Allel Lounes.  Saïd Meftah, pour réduire les frais,  préfère restreindre les candidatures à quatre.Belfort Sud est abandonné.

   Aux deuxième tour des primaires, 4 membres du Bureau fédéral profitent d'un problème de santé du président pour soutenir la candidate qui n'avait pas été choisie par Le PRG. Christian Leblanc a le tort de vouloir soutenir le choix national. Alors, les contestataires le mettent en cause personnellement, sa santé ne lui permettant pas de répondre.

   Aux législatives, Dreyfus-Schmidt rejoint Mme Fleury pour barrer la route à Etienne Butzbach, candidat commun de la gauche, et Meftah contribue à la défaite de la candidate de la gauche dans la 2ème circonscription.

   Ce sont ces personnes qui ont pris par manoeuvre la direction des radicaux de gauche dans le département, avec l'aide d'un responsable national : 15000 euros, la contribution nationale qu'apportent Mme Fleury et M. Dreyfus-Schmidt aux finances du PRG, ce n'est pas négligeable.

 

 

 

Archives

10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 17:20

   Depuis quelques jours des événements extrêmement graves et choquant ne cessent de se dérouler sur le quartier populaire des Résidences Bellevue - La Douce contribuant ainsi à augmenter le sentiment d’insécurité parmi la population belfortaine, déjà suffisamment fragilisée par une série de crises touchant l’ensemble de la Nation.

   Des passages à l’acte, non plus cette fois-ci sur des biens mais sur des personnes sont devenus le quotidien de nos concitoyens et de nos concitoyennes. Cette fois-ci des pronostics vitaux sont engagés, mettant en jeu la vie de jeunes personnes qui pourraient être nos enfants.

   Les individus ont recours à l’utilisation d’armes à feu et d’armes blanches pour recourir à des actes ignobles et gratuits sans respect pour la vie humaine, créant un choc et une consternation dans la population.

   Je demande à Monsieur Le Préfet et à Monsieur le Maire de Belfort de se saisir de ces événements pour agir comme il se doit, à savoir avec célérité et fermeté. Ces épisodes doivent nous faire prendre conscience que la vente d’armes illégales et leur circulation semblent être devenues un fléau dans notre société à l’image des sociétés anglo-saxonnes.

   Halte ça suffit ! Force doit resté à la Loi dans le cadre de notre République Française.

   Parallèlement à ces actes contrevenant à la Tranquille Publique, j’avais déjà insisté cette année, durant la dernière cantonale, sur le rôle important joué par l’action sociale dans la coproduction de sécurité en faveur de nos concitoyen(ne)s pour leur mieux-être. 

   A ce moment j’avais déjà évoqué mon hostilité à la Réorganisation Territoriale – ou RGPP (révision générale des politiques publiques) départemental - effectuée courant du premier trimestre 2010 par le Président du Conseil Général M. Yves Ackermann et sa majorité de l’époque participant à la réduction du nombre de Point Accueil Solidarités de 7 à 5 PAS.

   Nous avons vu disparaitre des PAS sur le Territoire de Belfort, dont celui de Danjoutin et de Belfort Ouest. Ce dernier est devenu un résidu d’action sociale affilié à l’espace Carré Liberté, dont les travailleurs sociaux se déplacent de l’un à l’autre comme des âmes en peine.

    Naturellement, ce changement opéré à l’insu des Citoyens et des Citoyennes a pleinement contribué à la baisse des effectifs de ces structures d’accompagnement éducatives et sociales publiques, pourtant très utiles. Et ce ne sont pas les tours de pas-ses pas-ses du Président Ackermann qui y changeront quelque chose tant pour la chute des effectifs de travailleurs sociaux que pour celui du nombre peu élevés d’usagers bénéficiaires du CDAE (contrat départemental d’accès à l’emploi),  mort-né.

   Il convient que les réorganisations successives et interminables au sein de l’Hôtel du Département prennent fin et que les moyens humains soient mis là où il y en a le plus besoin : c'est-à-dire sur les territoires et non plus dans la …Tour d’ivoire.

 

M. Said MEFTAH EL KHAIR

Partager cet article

Repost 0
Published by B.F. du Territoire de Belfort - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Articles Récents