Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Phr 90

  • : PHR 90
  • PHR 90
  • : Actualité politique du Territoire de Belfort Cantonales 2011 Vie municipale
  • Contact

Texte libre

Le Radicalisme

Le Radicalisme est le plus ancien courant politique du pays : près de 160 ans. S'il connaît une telle longévité, c'est sans doute parce qu'il porte en lui une jeunesse sans cesse renouvelée. Ce n'est pas le moindre des paradoxes du radicalisme que de démontrer sa vigueur par le fait même de son grand âge.

Ses grands principes

Equilibre entre Libertés individuelles et Solidarité nationale :

  • La Laïcité garantit à chacun une liberté de choix dans le respect des autres.
  • La Solidarité, garante d'équité sociale, crée une société véritablement active et responsable.
  • L'Humanisme mise sur le développement des qualités essentielles de l'être humain.
  • La Tolérance, garante de justice, permet d'accepter les différences conformes à la loi républicaine.
  • L'Universalisme affirme que tous les peuples doivent être représentés dans la conduite des affaires du monde.

 

        
ADRESSE DEPARTEMENTALE DE
 PHR90
    Maison du Peuple
    90000  BELFORT 

Texte libre

    Le renouveau du radicalisme de gauche, c'est à l'époque des Présidentielles de 2007.

    Christian Leblanc et Gabrielle Domin prennent contact avec d'anciens adhérents. Ils s'engagent aux municipales sur la liste socialiste menée par Bruno Kern. Aux deuxième tour, Christian Leblanc rejoint la liste d'union menée par Etienne Butzbach, UNIS POUR BELFORT.

    Le PRG du Territoire de Belfort se reconstruit. Christian Leblanc y accueille Saïd Meftah dont la personnalité a joué un rôle aux municipales de Valdoie. Puis il incite Alain Dreyfus-Schmdt à les rejoindre, car il pense que la personnalité du fils de Michel gêne certains adhérents socialistes.

   Malheureusement, le Cercle radical de Valdoie n'évolue pas et perd même un adhérent; Alain Dreyfus-Schmidt n'apporte aucune contribution au PRG

   En 2011, la fédération envisage de présenter 5 candidats aux cantonales. Christian Leblanc cède la candidature d'Offemont qui lui avait été attribuée à un nouveau venu, Allel Lounes.  Saïd Meftah, pour réduire les frais,  préfère restreindre les candidatures à quatre.Belfort Sud est abandonné.

   Aux deuxième tour des primaires, 4 membres du Bureau fédéral profitent d'un problème de santé du président pour soutenir la candidate qui n'avait pas été choisie par Le PRG. Christian Leblanc a le tort de vouloir soutenir le choix national. Alors, les contestataires le mettent en cause personnellement, sa santé ne lui permettant pas de répondre.

   Aux législatives, Dreyfus-Schmidt rejoint Mme Fleury pour barrer la route à Etienne Butzbach, candidat commun de la gauche, et Meftah contribue à la défaite de la candidate de la gauche dans la 2ème circonscription.

   Ce sont ces personnes qui ont pris par manoeuvre la direction des radicaux de gauche dans le département, avec l'aide d'un responsable national : 15000 euros, la contribution nationale qu'apportent Mme Fleury et M. Dreyfus-Schmidt aux finances du PRG, ce n'est pas négligeable.

 

 

 

Archives

20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 00:46

   La salle des fêtes de Belfort était pleine ce soir.

   La réunion PS-PRG-MRC a eu lieu avec la participation d'Etienne Butzbach, d'Yves Ackermann, de Jean-Pierre Chevènement, avec un final tenu par Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande.

IMGP3920

Pascal-Eric LALMY aux côtés d'Etienne BUTZBACH, Yves ACKERMANN et Guy BERTHELOT, le 1er Sécrétaire du PS.

 

   C'est Pascal-Eric LALMY, secrétaire national chargé de la Laïcité qui parlait au nom de Partri radical de gauche, une intervention qui a été remarquée, et particulièrement par les autres interlocuteurs.

 

 

        Mesdames et Messieurs les élus,

        Mes chers amis,

 

 

 

        C’est un grand honneur, pour moi, de me retrouver chez vous, à Belfort, symbole d’une résistance héroïque. Ville courageuse qui a résisté du 3 novembre 1870 au 18 février 1871 aux soldats allemands. A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, après cinq années d’un régime Sarkosyste qui a assiégé la République de l’intérieur, je suis donc à Belfort ce soir, avec une émotion personnelle particulière.

      Ici comme dans le reste de la France les élus locaux ont résisté, résisté face aux injustices, résisté face aux déménagements du territoire orchestré par la droite qui a systématiquement attaqué les services publics de proximité sous le nom barbare de RGPP, mais surtout résisté contre les attaques portées systématiquement à la République et en premier lieu au principe de laïcité.

 

       Décidément oui, nous avons tous eu Belfort en patrimoine commun durant cinq longues années.

  IMGP3924

 

        Nous sommes ensemble ce soir Radicaux, Socialistes, Citoyens pour François Hollande car nous avons foi dans la communauté des hommes, dans la puissance des grands projets collectifs, dans les vertus de l’instruction républicaine, dans l’utilité des services publics. Nous croyons en l’unité fondamentale de la condition humaine et nous jugeons indissociables la liberté, l’égalité, la fraternité, et aussi la laïcité.

 

     Cette laïcité, si chère à nos cœurs chers amis, est le symbole de toutes les offenses que Sarkozy et sa clique ont fait à la République pendant cinq longues années.

 

      Le prochain président de la République devra être le garant de la laïcité, il devra restaurer ce grand principe Républicain, et garantir le vivre ensemble, le respect des droits et des devoirs de chacun.

 

     La laïcité doit être expliquée, apprise, revendiquée, réfléchie, appliquée. Une laïcité qui n’a pas besoin d’une épithète pour donner sa signification. Car elle se suffit à elle-même. Elle est une liberté républicaine. Une liberté de conscience qui doit être respectée. En portant haut la laïcité il s’agit d’assurer la liberté de chacun et la protection de tous.

 

     Le prochain président de la République, quand il regardera les citoyens, ne regardera pas une apparence en pensant qu’il y a déjà une appartenance à une religion. Non ! Il n’y a d’apparence et d’appartenance qu’à la République !

  IMGP3933

                                                                         L'allocution de Pierre MOSCOVICI 

 

        Nous ne voulons plus de ces oppositions ridicules et caricaturales qui divisent les Français. Nous avons le ferme espoir d’une large majorité constituée pour la victoire de François Hollande et, au-delà, d’une France enfin réconciliée avec le meilleur d’elle-même.

 

        Notre étape de Belfort illuminée par son esprit de résistance s’inscrit dans le long chemin qu’à travers mille épreuves notre pays a suivi pour aller vers cet horizon où la justice s’épanouit toujours plus. Il va des philosophes des Lumières jusqu’à notre combat d’aujourd’hui. Il passe par la Révolution, par  les journées de juillet 1830. Par la révolution de 1848 et les conquêtes de la IIe République. Par la Commune de Paris, par l’énergie de Clemenceau au service de l’intégrité territoriale.

Par l’esprit de la Résistance et le programme du CNR. Et par les immenses progrès auxquels nous avons collectivement contribué, à gauche, grâce à François Mitterrand d’abord et Lionel Jospin ensuite.

 

        C’est tout ce magnifique héritage qu’il nous revient aujourd’hui, autour de François Hollande, de porter en y ajoutant encore notre force de conviction, pour faire disparaître de notre société les mauvais germes de haine et de division que d’autres y ont semés.

 

        Pour moi, je n’ai pas le moindre doute. Aussi impressionnant qu’il soit, ce flambeau, François Hollande saura le relever. Dans deux semaines, j’en suis certain, les Français seront émerveillés de se découvrir encore capables de rêver, d’inscrire leurs rêves dans la réalité et de parler, par-delà les frontières et les différences, à toute l’humanité de l’universalisme républicain.

 

     Car le changement c’est maintenant.

 

     Le changement c’est voter François Hollande dimanche pour le placer largement en tête au 1er tour et lui donner l’élan nécessaire pour mettre une raclé à Sarkozy au 2e tour.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by B.F. du Territoire de Belfort - dans Présidentielles
commenter cet article

commentaires

Articles Récents